Ayanot school

  

1
Lire la vidéo

Une communauté coopérative où l’individualité et l’innovation s’épanouissent

3

Un esprit pionnier associé à une durabilité moderne

Le village des jeunes d’Ayanot a été créé en 1930 par Ada Fishman Maimon, une pionnière qui a émigré en Israël dans sa jeunesse et a fondé le village pour renforcer la position des femmes dans les années précédant l’indépendance d’Israël. Féministe, elle a défendu les droits des femmes et a apporté des changements durables en augmentant les salaires des femmes, en faisant progresser le rôle des femmes dans la société et en promouvant l’éthique du travail pour tous. Alors qu’Ayanot était à l’origine une exploitation agricole créée pour former des ouvrières, le village s’est développé pour inclure des hommes et un lycée agricole y a été fondé.



Aujourd’hui, 350 élèves fréquentent le lycée du village de jeunes d’Ayanot, dont une cinquantaine d’élèves du programme Naalé. Les élèves israéliens viennent des quatre coins du pays. Ils choisissent d’étudier à Ayanot en raison de la richesse d’opportunités qu’offre cette école.



Les valeurs originales sur lesquelles Ayanot a été fondée continuent de résonner de nos jours : la fierté d’un travail utile, d’une coopération joyeuse et d’une créativité sans limites. Les classes à Ayanot sont de petite taille et offrent une attention individualisée. 



Le village de jeunes d’Ayanot abrite également un programme préparatoire à l’armée, ou mechina, qui repose sur les mêmes principes.



Ayanot offre un environnement innovant et coopératif qui conserve sa riche histoire et y mêle des valeurs modernes et collaboratives.

5

Le village de jeunes d’Ayanot est situé dans un environnement très agréable où l’ancien et le nouveau se rencontrent. Plusieurs bâtiments d’origine sont conservés sur le site et une atmosphère agricole se fait sentir dans tout le campus. Le terrain de l’école est riche et verdoyant, avec des dortoirs modernes et un sentiment naturel de tranquillité apprécié par les élèves et les membres du personnel.

8

Un foyer loin de chez soi dans lequel on peut s’épanouir et faire la différence.

Ayanot est un microcosme de la société. Il y a un fort sentiment de communauté et de famille à l’école et tout le monde se connaît. Les études sont importantes à Ayanot, ainsi que bien d’autres choses qui créent une expérience enrichissante.

 

 

L’école est située dans une ferme agricole et met l’accent sur des expériences et des méthodes éducatives informelles. Il y a une ferme en activité à l’école avec des chèvres et d’autres animaux de ferme. Des poules élevées en liberté pondent des œufs qui sont ensuite vendus sur un marché. L’école abrite également de sympathiques chevaux miniatures dont s’occupent les élèves. L’école dispose d’un système d’eaux grises, parmi d’autres initiatives durables et écologiques. 



Un jour de travail est désigné par semaine, au cours duquel les élèves accomplissent des tâches et des projets de toutes sortes. Cela permet aux élèves de faire une pause productive dans la routine de la semaine scolaire. Les élèves peuvent travailler dans le domaine du jardinage ou acquérir des compétences professionnelles pratiques. Dans le cadre du programme Teva à Ayanot, les élèves peuvent cultiver des plantes qui sont utilisées pour fabriquer des produits de santé et de beauté selon un processus supervisé par les élèves à toutes les phases, de la plante au magasin.



Le bénévolat est une partie importante de l’expérience à Ayanot, dans laquelle les élèves aident la société et la communauté au sens large. Grâce à un travail bénévole enrichissant, les élèves découvrent la diversité de la population israélienne. Avec cette approche pratique, ils font partie de quelque chose de plus grand qu’eux-mêmes. 



Ce qui distingue Ayanot, c’est que ces caractéristiques uniques ne sont pas de simples activités extrascolaires. Elles font partie intégrante du programme scolaire et se déroulent pendant les heures de cours. L’école considère que ces expériences ne sont pas simplement des éléments à valeur ajoutée, mais qu’elles forment le caractère et l’avenir des élèves, au même titre que les études scolaires classiques.

11

Les élèves à Ayanot forment un groupe diversifié. Ils partagent le souhait de fréquenter une petite école où chaque élève compte. Certains disent qu’ils se sont sentis engloutis dans une école plus grande et ont cherché un environnement plus intime dans lequel ils pourraient avoir un impact. Personne n’est laissé de côté à Ayanot, car tout le monde ressent un sentiment d’appartenance.

Les élèves de Naalé à Ayanot viennent du monde entier. Ce sont des acteurs qui font tout pour réussir. Un taux impressionnant (90%) des élèves à Ayanot réussissent le baccalauréat et obtiennent leur diplôme de bagrout.

L’école est diversifiée et accueillante. Les élèves à Ayanot se considèrent autonomes et ouverts d’esprit et sont désireux de nouer des liens avec les autres. Les adolescents qui sortent des sentiers battus et aiment le bricolage se sentiront très à l’aise à Ayanot

14

Une éducation innovante pour développer la créativité, le leadership et l’indépendance

Le village de jeunes d’Ayanot propose une gamme complète de matières scolaires. Les matières de base comprennent la littérature, l’histoire, les mathématiques, les sciences, les études sur la terre d’Israël et plus encore. Les megamot proposées, ou cours au choix, incluent la biologie, la chimie, l’agroécologie, les études cinématographiques et médiatiques, les sciences de la nutrition et le droit. Il existe également un parcours diplomatique en anglais dans lequel les élèves participent à des débats avec des élèves de tout le pays. 

Il existe un parcours unique en architecture verte / moderne qui comprend un stage pratique. Par exemple, les élèves en architecture ont dessiné et construit une classe unique pour eux. 

L’année prochaine, des études mondiales s’ajouteront aux domaines d’études

17

Un large éventail de chougim et de cours thématiques pour répondre à des intérêts divers

Le large éventail d’activités extrascolaires est un véritable atout à Ayanot. Des activités extrascolaires sont proposées dans les domaines du sport, de l’art, de la musique, de la technologie, etc. Les cours de musique comprennent la guitare, le piano, la batterie, le chant et l’orchestre. Ayanot dispose d’un studio d’enregistrement où les élèves de musique créent et enregistrent leurs morceaux. Les études de musique ont également lieu en collaboration avec un conservatoire situé dans la ville voisine de Nes Ziona. 

Les études à Ayanot comprennent un voyage en Pologne dans le cadre des études sur l’Holocauste, et une délégation en Éthiopie. Il y a également une délégation cinématographique qui crée des films en collaboration avec une école en Allemagne.

Le sport est à l’honneur à Ayanot, avec une académie de football active. Les élèves qui excellent au football peuvent rejoindre une ligue professionnelle israélienne. Les pistes cyclables abondent dans la région, et le club de cyclisme de l’école organise des balades à vélo deux ou trois fois par semaine, ainsi que pendant les vacances scolaires dans diverses régions en Israël. Parmi les autres sports de l’école, on compte les arts martiaux, le football, le tennis et bien d’autres encore. L’école dispose d’un gymnase et un élève de Naalé, qui a obtenu une licence d’entraîneur physique, y assiste les élèves.



Ayanot propose également des chougim de danse hip-hop, de céramique, de dessin, de cuisine, d’échecs, de maquillage, de stylisme, de cinéma, de scoutisme avec des randonnées dans tout Israël, d’impression 3D, et de DJ professionnel avec un certificat. 

Les offres de chougim varient d’une année à l’autre en fonction des intérêts. L’école est de petite taille et peut donc s’adapter pour trouver des moyens créatifs de répondre aux besoins des élèves sur un plan personnel. Le large éventail d’études extrascolaires témoigne de l’effort d’Ayanot d’encourager le développement individuel.

20

Un village global où chacun a sa place

Il existe un lien étroit entre les élèves de Naalé à Ayanot et le programme israélien. Tous font partie de la même communauté florissante, et des amitiés importantes se forment sur la base d’objectifs et d’intérêts communs. 

L’atmosphère à Ayanot encourage les liens entre les élèves. L’atmosphère de l’école favorise un sentiment d’appartenance sans cliques.

Les dortoirs de Naalé sont situés dans des locaux proches des dortoirs des élèves israéliens. Les élèves font des voyages ensemble et apprennent ensemble autant que possible. Les chougim et d’autres expériences partagées créent plus d’occasions de nouer des liens.



Apprentissage de l’hébreu

Les nouveaux élèves Naalé d’Ayanot suivent un programme de langue dans l’oulpan de l’école afin d’acquérir des compétences en hébreu. Une fois l’oulpan terminée, les élèves suivent le programme scolaire en hébreu, et bénéficient d’un accompagnement et d’un soutien scolaire selon les besoins.

23

Un personnel attentif et attentionné

Les membres du personnel d’Ayanot sont connus pour être chaleureux et d’un grand soutien. Ils encouragent l’indépendance et l’épanouissement des élèves. 

En règle générale, Ayanot encourage les élèves à chercher de l’aide ou un soutien scolaire s’ils en ressentent le besoin. Si une aide est nécessaire, le personnel intervient, qu’il s’agisse d’une aide linguistique ou d’un projet parallèle mené par l’élève. Les élèves sont jumelés avec un professeur ou un bénévole qui répondra le mieux à leurs besoins. 

Un soutien supplémentaire est apporté par les élèves plus âgés du programme Naalé à Ayanot, qui sont désireux de donner un coup de main aux nouveaux élèves. Des jeunes ayant fini le lycée et qui font leur sherout leoumi, ou service national, font partie du personnel et viennent en aide à ces élèves.



Dortoirs et installations à Ayanot

Les bâtiments des dortoirs accueillent chacun 30 élèves, avec 3 ou 4 élèves par chambre. Les dortoirs comprennent une partie commune pour les loisirs et des machines à laver que les élèves peuvent utiliser pour laver et sécher leur linge. Chaque bâtiment abrite également une cuisine de base dans laquelle les élèves peuvent préparer des repas simples. Trois repas chauds et nutritifs sont servis chaque jour à la cafétéria de l’école.



Shabbat et jours fériés

Ayanot est considéré comme un village laïc et fait partie du système scolaire national (système mamlachti). Comme dans toutes les écoles relevant du ministère de l’Éducation, les lois fondamentales de la cacherout sont respectées. L’école célèbre les fêtes juives et il y a une synagogue sur le campus pour les services du Shabbat. Les élèves pratiquants auront la possibilité de répondre à leurs besoins, bien que l’environnement ne soit pas activement religieux.



Certains week-ends durant l’année scolaire, tout le monde reste sur le campus. Les week-ends libres, les élèves de Naalé peuvent également choisir de rester à l’école s’ils le souhaitent. Ceci étant dit, les élèves étrangers sont mis en relation avec des familles d’accueil qui leur apportent un soutien supplémentaire. Bien qu’elles ne puissent pas remplacer la famille proche d’un élève, les familles d’accueil sont connues pour leur nature chaleureuse et accueillante, et maintiennent souvent des liens avec les élèves bien après la fin de leurs études.

26

29
Asset 10

Le saviez-vous?

Les faits intéressants et les réalisations d’Ayanot

Ayanot a remporté le Prix national de l’éducation en 2019. Et nous ne sommes pas les seuls à reconnaître la beauté du campus d’Ayanot – depuis huit ans, l’école a reçu 5 étoiles du Council for A Beautiful Israel.

Le campus de l’école comprend un petit musée qui raconte l’histoire du village et abrite ses archives. L’histoire féministe de la fondatrice d’Ayanot, Ada Fishman Maimon, y occupe une place importante. Elle s’est battue pour un changement radical dans la manière de percevoir et de traiter les femmes, mais aussi pour qu’elles aient un rôle et une voix dans l’État d’Israël qui était encore en développement. En tant que membre fondatrice de la Moetzet Hapoalot, ou Conseil général des femmes travailleuses d’Israël, l’influence de Maimon résonne encore aujourd’hui dans les valeurs d’Ayanot et dans tout Israël. Le musée, l’école et le village lui-même célèbrent son héritage

Faire face à la Covid

Jusqu’à leur arrivée en Israël et leur sortie de quarantaine, les élèves de Naalé ont pu suivre les cours à distance et ont depuis rattrapé leur retard de travail. Le programme habituel à Ayanot a commencé le 1er septembre avec des cours en présentiel réguliers. L’apprentissage pratique est favorisé chaque fois que cela est possible.

Asset 11

Laissez-nous un message et notre responsable régional vous répondra avec plus d’informations